•  Max de NOIR pour un PEINTRE de POLARS 

 TAVERNY, 95 

 

 

mes  ROMANS :

mes  RECUEILS DE NOUVELLES : 

mes  CATALOGUES EXPOSITIONS POLAR, ma  BIOGRAPHIE 2006,

une PREFACE et un OVNI-POLARDESQUE :

ma participation aux  RECUEILS COLLECTIFS DE NOUVELLES :

ma participation aux  REVUES DE GENRE : 

EDITION NUMERIQE    Editeur sKa 

King-Kong amoureux d'Emmanuelle
King-Kong amoureux d'Emmanuelle

 

 

  Bonjour, et bienvenue sur mon stand  Polaroland en camaïeu. 

  Tapisserie gris souris, moquette  noir de bougie, clairs-obscurs et idées sombres. Noircir des A4  et écrire sur du lin, qu'importe, si vous trouvez plaisir dans la visite de ce plateau se voulant être le prolongement de mon esprit. 

  Bonne visite.

Photo de Monique Le Dantec
Photo de Monique Le Dantec

 

 

 

Voir Antenne du Site sur 

http://noirchimaydoz.canalblog.com

 

--Bogart,le retour
--Bogart,le retour
Under&Wood, détail
Under&Wood, détail

BLUES... Noir

"Black c'est black, il n'y a plus d'espoir", dixit Johnny H.,

mais notre pessimiste d'une chanson sait-il que le Noir

peut être :

de pêche ? Alors l'espoir renaît, velouté comme une

belle paire de joues qui se fendent sous la banane d'un

sourire.

froid ? (qui tire sur le très sombre) C'est le songe d'une

nuit d'hiver, avec un ciel griffé par les arêtes centrales

d'arbres à la B.B. (Bernard Buffet). Toile de fond qui

donne de l'éclat à la neige sur laquelle crissent les pas du flingueur aux doigts gourds

crispés sur la poignée d'un pistolet en acier bronzé mat réchauffé par le chrome, et aux

tympans vrillés par la crécelle d'une bande-son baroque qui vient en ligne droite du

superbe Fargo des frères Coen.

d'ivoire ? Attention défense, ou pas facile, d'y voir ! Je ne les fais pas, surtout qu'il

(le noir) est mon préféré, celui qui illumine l'horizon le plus bouché et qui limite l'embu...scade.

de Mars ? (hyper foncé, noir quoi !) Pour lui ça repart plutôt à l'annonce du printemps mais son attaque a lieu avant l'invasion des bourgeons et des petits hommes.

(paru dans la revue Ligne Noire)

Né à Montmorency, 95, huitième enfant d'une mère polonaise. Usine à seize ans et hôtel à dix-huit. Se passionne très tôt pour la littérature policière, puis pour la peinture. La solitude l'incitera à entreprendre l'écriture d'un roman. Essai qui se verra transformé par une trentaine de polars et une cinquantaine de nouvelles noires. Ancien membre du bureau de l'association littérature policière "813". Son joker préféré est le cinéma en salle. Apprécie le ludisme noir qui fait rire jaune.

 

NOUVEAU EN KIOSQUE : 

 

       Entretien avec Pascal KNEUSS sur http://passion-romans.over-blog.com 

       Entretien avec Richard CONTIN sur www.concierge-masque.com/

       Entretien avec Alain VALLEUR sur http:// fleurdencre.wordpress.com

Poésie des quais, Paris
Poésie des quais, Paris


 

 



MINNA (358p)

 

... Elle s'était efforcée à demeurer hors de vue des caméras fixées en haut des murs. Une recommandation de la patronne, savait-on jamais, avec cette gent d'un autre monde. La porte de la sortie de secours claqua dans son dos. Elle frissonna. De peur. De froid. Elle n'aurait su le dire...

Quand la ville mord.

--d'après Shutterstock
--d'après Shutterstock
 
----- A PARAITRE ------ En stand-by ------ A PARAITRE ------ En stand-by ----- A PARAITRE ----
 



 

LES BAYOUS DE PARIS

Cinéma sauvage

 

HAINE A LA PERSONNE

Psychose en Val-d'Oise

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

chez Val-d'Oise Editions (www.valdoise-editions.fr)
chez Val-d'Oise Editions (www.valdoise-editions.fr)

                             DERNIERE SEANCE    Val-d'Oise Editions

 

 

Deauville entre les planches, Ravet-Anceau

 

Robert Mitchum est mort !

A quelques jours de l'ouverture du Festival du

 Cinéma Américain, un inconnu est découvert

 agonisant sur la Promenade des Planches.

 Eddie Maxens, lieutenant de police en disgrâce,

 entreprend des recherches officieuses. Un

 nouvel homicide l'incite à orienter son enquête

vers le Festival. La cérémonie d'inauguration se

 change en cataclysme.

 Avec un flic revanchard su la touche, une bande

 de branques menée par un has been prêt à tout

 et des stars du 7ème art par dizaines, ça ne

pouvait qu'exploser. Maxens patauge dans le

 bouillon de Culture d'une station balnéaire

 ensanglantée. Jusqu'au bout de sa nuit. Ce qu'il

 découvre s'avère plus tordu que prévu.

 Qu'importe, il n'a pas le choix... 

 

ALPHAVILLE 9-5, Val-d'Oise Editions,

Route 66 -  01.34.70.63.33

 

" Le capitaine Milos Seven, chef du bureau

Investigations d'Alphaville, au sud-ouest

du Vexin territory, se voit confronté à une

série d'homicides perpétrés sur des auteurs

de romans policiers. L'enquête est d'autant

plus complexe, que l'atrocité des actes le

renvoie à un ancien dossier, Zombie Night.

Seven demeure hanté par cette affaire

classée. Lui, le cop victime du fantôme de

la nuit, contraint de se cacher derrière des

lunettes spéciales. Le BIA est-il face à un

copycat ? Seven décide de se jouer de la

Police Department et lance une traque

en solitaire..."

Le loup d'Abbeville, Ravet-Anceau, 03.20.41.40.70

 

"Rémy, instituteur retraité et aîné de la fratrie Target,

est découvert agonisant dans le port de St-Valery-

sur-Somme. Son fils Sylvain doute de la version

accident. La découverte de documents l'encourage

dans sa quête de vérité. Qui en voulait à son père ?

Le capitaine Leray, surnommé Wolf, flic grisâtre

rongé par une phobie de la mer, prend en main le

dossier Clan Target. Les deux hommes progressent

sans coopérer. Que vient faire une parcelle fantôme

dans cette histoire ? Détective ringard, garagiste

loufoque, tueurs inspirés... Quand généalogie rime

avec vie mais aussi avec mort."

Sylvie S.
Sylvie S.

Le coin du Poète,

Dernier tango à Auvers

Moi, c'est Edouard, mais je dis Marlon...

La détonation a fait vibrer Van Gogh,

Enfin, sa sculpture signée Zadkine.

Pas d'envol de corbeaux, dans le square,

Juste celui d'un pigeon, pas voyageur.

Difficile de gravir des escaliers,

Quand on vient de se blesser par balle.

L'église est plus stable que sur la toile.

Maria, elle, vibrait au rythme syncopé...

Me laisser choir pour son fichu tango !

La route se dévide, interminable.

Je tourne provisoirement le dos au cimetière,

Le soleil inonde le plateau, ma poitrine me brûle.

J'emprunte dans les blés le chemin des Cocufiés.

C'est drôle, d'effectuer à l'envers le trajet de Vincent,

Mais entre peintres, il faut s'entraider !

Maria... On se suicide encore par amour ? !

L'Autre s'est bien suicidé pour une note jaune inaccessible...

Ma note à moi est de sang.

Je m'écroule sur le tapis d'or, coquelicot modeste.

Quelle bonne idée d'être venu ici se mettre au vert...

Au fait, le Vincent, il a fait quoi de son flingue ?

__________

 

BIBLIOGRAPHIE :

 

 

 

Serial lecteur
Serial lecteur
Stanislas Chimay
Stanislas Chimay

HEROS RECURRENTS

... Roland Sadaune réussit ainsi quelques beaux

portraits de flics anticonformistes, comme le

pittoresque capitaine Gildas Ozulé, dit Oz, ou le

colossal Stanislas Chimay, proche parent des

gargantuesques commissaires allemands dans la

lignée du Lohmann de Fritz Lang...

                                                           Marc Madouraud

                   (Dictionnaire des littératures policières,

                                    Claude Mesplède, Joseph K.)

Chimay 1
Chimay 1

Val-d'Oise rouge, le Valhermeil

 

" Pour la journaliste Carine Kibert, travailler à L'Informel n'est pas une sinécure. D'autant que sa vie sentimentale est morose à souhait... Lorsque des homicides viennent ensanglanter le Val-d'Oise, elle pense au reportage du siècle. L'enquête, qui mène Carine aux quatre coins du département, s'avère vite périlleuse. Les assassinats se multiplient et la détermination de la jeune femme tourne à l'obsession. Aidée par le commissaire Stanislas Chimay, policier au passé douloureux, elle progresse dans l'horreur. Au seuil d'un hiver précoce, l'ultime pièce du puzzle cauchemardesque abandonne Carine pantelante et désabusée... "  

Chimay 2
Chimay 2

Val-d'Oise trap, le Valhermeil

 

" Quand il débarque dans le Val-d'Oise à la poursuite d'anciens nazis, Pascal Moretta, officier des renseignements, tombe en pleine chasse à l'homme : un serial killer terrorise la région et le commissaire Stanislas Chimay est sur ses traces. La rencontre Moretta-Chimay est explosive. Au nom de la coopération entre polices, le second est contraint d'aider le premier. Et si les deux affaires étaient liées ? Vieux loups de mer et jeunes sirènes, faux Bretons et vrais criminels s'entendent pour brouiller les pistes. Mais au jeu du chat et de la souris, Moretta le Corse et Chimay le Belge mènent la danse. "

Chimay 3
Chimay 3

Val-d'Oise blues, le Valhermeil

 

" Après un séjour en Californie, Steve Dutilleux revient à Val-City, suite au décès accidentel de son père Marc, musicien renommé. Une mort qui se révèle suspecte au fil des jours. Dans le même temps, le commissaire Stanislas Chimay enquête sur l'odieux assassinat du guitariste d'un groupe de hard rock valdoisien. Marc Dutilleux composait pour ce groupe. Dutilleux et Chimay recherchent, séparément, leur vérité. Ils s'enfoncent dans l'obscurité, et accumulent les fausses notes sur la portée sanglante d'un blues version cafard. Piratage informatique, musicos sous acide, truands atypiques et amours douloureuses... Le fils et le flic reviendront-ils de l'enfer pour se rencontrer ici-bas ? "

Chimay 4
Chimay 4

Clap code 95, le Valhermeil

 

" Le succès de Da Vinci Code a engendré des épigones. Parmi ceux-ci un improbable film, De Vlaki Code, confié à un réalisateur besogneux mais auquel la prestigieuse abbaye cistercienne et valdoisienne de Saint-Bernard fournit un décor de choix. Las ! plusieurs assassinats lui donnent une autre actualité. Qui s'acharne contre le film ? A qui veut-on vraiment du mal ? Comme dans son illustre modèle, une société secrète agirait-elle dans l'ombre ? et dans quel but ? Le commissaire Chimay, abonné aux serial killers, est à nouveau sur la brèche. Il a recroisé ses pas avec ceux de la jeune journaliste Carine Kibert, de L'Informel, dans une enquête qu'il conduit avec des méthodes très personnelles... "

Chimay 5
Chimay 5

Game Auvers, Val-d'Oise Editions, 01.34.70.63.33

 

" Le commissaire Stanislas Chimay traque le gang Mouse dans le Val-d'Oise quand un coup de fil anonyme lui propose un game. Le jeu consiste en des questions réponses. Il prend d'abord l'appel à la légère mais les gages sanctionnant ses erreurs sont des assassinats et le maître du jeu se révèle être un dangereux psychopathe. Quiz loufoque, profiler nympho, meurtres atroces. En veut-on au flic ou à l'homme , Le jeu s'accélère, les gages se multiplient, contraignant Chimay à se marginaliser. Même Carine Kibert, journaliste à L'Informel, ne peut rien pour lui. Lorsque ses vieux démons se réveillent, le policier affronte à découvert son mystérieux persécuteur sur le plateau d'Auvers noyé par une pluie diluvienne. Chimay sortira-t-il indemne de ce duel fantomatique ? "

Ozulé 1
Ozulé 1

Auvers d'Oz, Val-d'Oise Editions, 01.34.70.63.33

Un polar sur les pas de Van Gogh

 

" Gildas Ozulé, dit capitaine d'Oz, breton, officier de

police judiciaire et peintre du dimanche, est confronté

à une série d'assassinats perpétrés à Auvers-sur-Oise.

-- Je suis le seul à pouvoir stopper la folie meurtrière

du "tueur aux chapeaux" ! s'exclame-t-il, mais je peux

baisser les bras et attendre une nouvelle mutation en

toute sérénité. -- Connaissez-vous son mobile ?

demande le juge Payard. -- Le coupable a une idée

fixe qu'il s'applique à mettre en espace, c'est un artiste.

Un "artiste" qui choisit l'invasion touristique de juillet

pour ensanglanter la ville et créer la psychose dans le

berceau de l'impressionnisme ! Ozulé, flic atypique,

sous le coup d'une rupture sentimentale, progresse dans l'horreur sans se soucier de la procédure. L'enquête le conduit à Valoiville, une commune fantôme d'où jaillit la vérité qui ne laisse personne indemne...

Ozulé 2
Ozulé 2

Sacré coeur d'Oz, Val-d'Oise Editions, 01.34.70.63.33

 Un polar sur les pas d'Utrillo                                                                                             

 

" Gildas Ozulé, dit capitaine d'Oz, breton, officier de police judiciaire et peintre du

dimanche, vient d'être muté de Cergy à Paris. Une affaire concernant d'atroces homicides le fait s'interroger : " Hier, un tueur sur les pas de Van Gogh à Auvers, et aujourd'hui, un tueur sur les pas d'Utrillo à Montmartre. Après le jaune sous le soleil, bonjour le blanc dans la neige ! Pareille corrélation est-elle envisageable ? Un assassin qui choisit ses victimes en fonction des anciennes habitations de l'artiste, c'est n'importe quoi !... " Ozulé,en réconciliation sentimentale, progresse en franc-tireur, jusqu'à se déchaîner quand on bouscule sa Julienne. L'enquête le conduit à Sannois. C'est sur la colline valdoisienne enneigée qu'il affronte la vérité dans un duel cauchemardesque... "  

  Humour Noir

RS en dédicace (photo Martine Martin)
RS en dédicace (photo Martine Martin)

Pélicans-les-Bains, Ravet-Anceau, 03.20.41.40.70

 

" Ancien flic devenu convoyeur de fonds, Joan darleux s'ennuie ferme à Lille, entre séances de pscychanalyse et copains de bistrot. L'annonce du suicide d'un policier sur la Côte d'Opale, après ceux de plusieurs fonctionnaires dans l'Hexagone, le motive à nouveau. Surtout que la victime aurait été maltraitée par sa femme. Le blues du flic, passe encore, mais le flic battu, c'est autre chose ! Ca justifie une virée dans le Boulonnais, histoire d'y voir de plus près."

Rave-le-bol, Val-d'Oise Editions, 01.34.70.63.33

 

" La voix était celle de Davy ! Guillaume scruta l'obscurité de la cave prison... On remua. Le fantôme de son copain ? -- Davy, c'est Guillaume, rassure-moi ! -- C'est bien moi, Davy, qui s'est fait avoir comme un nul par un blaireau à tronche de cire. Je suis enchaîné et je bouffe de la soupe depuis hier. Sors-moi de là... " Guillaume, 14 ans, fait l'impossible pour retrouver Davy, disparu pendant Halloween... Se planquer dans un coffre de voiture pour entrer à une free party n'est pas l'idée du siècle. Et affronter le mystérieux Dirlo et sa bande de ouf, non plus. Pas tous les jours teuf... POLAR JEUNESSE ANGOISSE

   Pictural Suspects : Quand la police apprend que l'on a saccagé la boutique de votre ex-concubine, que l'on a "accidenté" votre ex-maîtresse et que votre ex-épouse s'est suicidée, la police se pose des questions... Trop, pour le gars Michael... Un polar black and snow...  

   Le ciné de Mama : Tout se passait comme prévu, pour Mathilde. A l'exception d'Agathe qui n'avait pas téléphoné. Elle se doutait de quelque chose ? Le rendez-vous était un bateau monté par la roublarde, qui pensait que Mama se lasserait d'attendre et repartirait se faire pendre ailleurs. Après manger, Mama allait débouler chez elle, et alors... Un polar crépusculaire...

(Val-d'Oise Editions, 01.34.70.63.33)

Arsène Lupin à Etretat (paru dans la revue 813)
Arsène Lupin à Etretat (paru dans la revue 813)

  

 

  Honfleur de peau : Alexandre Doumane, artiste peintre, quitte Paris pour emménager à Honfleur. Chouette, une galerie accepte de le représenter ! Et il devient amoureux fou d'une fille à papa ! Mais l'enthousiasme retombe lorsqu'il réalise qu'on se balance de son travail, l'unique souci étant de remplacer des artistes sauvagement assassinés... Alors, pour lui, c'est la dégringolade, orchestrée par un marchand d'art mégalo, une bande de flingueurs bornés, une blonde frigide un jour sur deux et une flic quadra obstinée.

   Traque à Trouville : Deux femmes sont retrouvées mortes sur la plage de Trouville-sur-mer. Deux anciens modèles du peintre Kazimierz Horowitz, surnommé Kaho, justement de passage dans le Calvados à l'occasion d'une exposition de ses oeuvres. Son angoisse est d'autant plus forte que sa femme, Anna, s'est volatilisée dans la nature. Adultère ? Enlèvement ? Qu'importe, Kaho part à sa recherche et entreprend une véritable chasse pour la retrouver. Mais les homicides se multiplient autour de lui et l'étau se resserre. Entre artistes fêlés, modèles largués et skinheads des marées, la traque s'accélère...

(Charles Corlet, 02.31.59.53.80)

   22 stories selon la police, Publibook : Des nouvelles qui balaient la gamme du gris sourire au noir de bougie, qui éclairent des existences obscures et nous entraînent dans l'irrationalité de personnages multiples. Tous ont une chance à saisir, il suffit de ne pas la rater...

 

Terminus St-Lazare, Val-d'Oise Editions, 01.34.70.63.33

 

"Il en grimpe du monde dans les trains à cette heure et sur les lignes de St-Lazare... Comment détecter un suspect ? retrouver un coupable ? Si seulement il avait eu l'idée d'agir à la tronçonneuse... Mais avec une seringue... " Paroles qui ne réjouissent pas le capitaine Tom Franflin. La panoplie des dingues évoluait de jour en jour ! Souhaitant résorber une déprime familiale, il s'acharne sur le dossier du "tueur des trains", et se voit contraint à manoeuvrer l'aiguillage au centre d'un déferlement d'homicides. Vues de gares banlieusardes ou parisiennes, autant d'indices qui l'emmènent vers une voie de non-retour. Franklin le bon flic ressortira-t-il indemne de cet enfer ? "

    Pingouin sur champ d'azur : Le revolver .357 remonté, Daune n'eut pas l'occasion de tirer son pote le corbac, pour cause d'envol. Il s'allongea sur le divan, se demandant si ces messieurs de la police lui accorderaient le temps exigé... Son contrat sur la JF n°4 n'était pas terminé...

    L'Isle-Adam... J-5 : Maxime Danty, artiste peintre, décide de revenir à sa première passion, la littérature policière. Il choisit de dépoussiérer un manuscrit ancien, mais encore faut-il être capable d'en maîtriser les personnages qui semblent jaillir de leur linceul de papier. Lorsque des homicides surviennent inopinément, le sauveteur de polar, entre réalité et fiction, est contraint de prendre le maquis... Un tsunami !

 (Val-d'Oise Editions, 01.34.70.63.33)

   Des larmes dans le béton, Le bout de la rue : Charly, ex-vigile dans un centre commercial, erre dans son univers de béton. La première page du journal glace son sang. "Alors, à moi, Charly, à moi de faire... Je vais essayer. Mais je pense que cela va être très dur."  Surtout à la fin...

MANS EPUISES --- RECUEILS EPUISES --- ROMANS EPUI

parus aux éditions : 

      Val-d'Oise,  Albin Michel,  Le Bastberg,  L'Ours Blanc,  editoo.com,    

      Cheminements, Bout de la rue

                    

http://plaisirs-gourmands.over-blog.com/

article-roland-sadaune-entre-polar-et-peinture-60380158.htlm

 

EXPOSITIONS PEINTURES POLARS

 

Préface de Jb Pouy (voir en marge)

 

  L'Exposition : Portraits d'Auteurs de Polar, huile sur toile 50x50.  

(Peintures réalisées d'après des documents de l'Auteur, d'Ecrivain Magazine, de la revue 813 et du Journal du Polar.)   

  La Nouvelle : Mandatée pour installer en sous-sol l'expo "Sombres et lumière", Sandy n'est pas au bout de sa peine. Le Polar déborde des cimaises, les duos surprises ne manquent pas et l'accrochage se traîne sur un pas de deux... Lorsque les tableaux à dominante noire et jaune s'empourprent, la galeriste n'a plus qu'une idée : Finir son job et remonter à la surface !

(Un pol'art à deux coups...)

   Les 13 portraits en instance de départ pour la médiathèque de Beauvais (60)

Jean-Bernard Pouy                 Mouloud Akkouche                  Frédéric H. Fajardie

Thierry Jonquet                       James Ellroy                               Philippe Carrese

       Jacques Vallet                          Cesare Battisti                        Maurice G. Dantec            

     Ed McBain                              Patrick Raynal                           Alain Demouzon 

     Jean-Hugues Oppel                   

 

                                                                             LUMIERES D'OMBRE

Portraits d'Auteurs de Polars, huile sur toile 50x50

( Peintures réalisées d'après des documents de l'Auteur, de

wikipedia.org, babelio.com et autres sites et blogs internet. )

             Thierry Crifo                            Gilles Del Pappas                   Michel Leydier

Michael Connelly                          Didier Daeninckx                  Henning Mankell

                Alain Wagneur                         Gérard Streiff                        Antoine Blocier

 

Roland Sadaune                            Franck Thilliez                       Gérard Delteil  

                   Marc Villard

                                                                      OMBRES BLANCHES

Portraits d'Auteurs de Polars, huile sur toile 50x50

(Peintures réalisées d'après des documents de l'Auteur, de

le-parefeuille.com et autres sites extranet, mandor et ladmédia.)

        Romain Slocombe             Jean-Jacques Reboux             Caryl Férey

            Max Obione                        Léo Lapointe                       Christian Roux

                Olivier Mau                         Harlan Coben                      Hervé Jaouen 

          Patrick Pécherot                  Claude Mesplède                 

 

 

 

 

    L'Exposition : 16 Lavis 50x60, titres empruntés à la Série Noire, Gallimard.

 

    La Nouvelle : Une Exposition qui peut s'intituler "Lavis en Rose", si ce n'est l'auguste tapi sur un toit, prêt à vider son arme sur celle qui symbolise les Belles du cinéma d'antan. Nostalgie, quand tu nous tiens...

La belle de Fontenay-Un mauvais moment à passer-Méfiez-vous, fillettes !
La belle de Fontenay-Un mauvais moment à passer-Méfiez-vous, fillettes !

 La grande fenêtre-Le grand sommeil-De la part des copains-La femme à abattre

  ... et la suite.      

 

 

 EXPOSITION   PALETTE NOIRE :  x Huiles sur toile de formats x

Reservoir Night
Reservoir Night
Bad Trip
Bad Trip

   ... ET LA SUITE ... ET LA SUITE  ... ET LA SUITE ...

en Noir,

en Blanc,

en Noir et Blanc. 

EN CHANTIER PERMANENT

toujours à redécouvrir, merci.

Cette visite nous a pris du temps, mais ça en valait la peine. Aquarelle Sylvie S.
Cette visite nous a pris du temps, mais ça en valait la peine. Aquarelle Sylvie S.

Bienvenue sur votre nouveau site Jimdo!

Pour commencer tout de suite:

notre accordéoniste
notre accordéoniste

      Site NOIR DE BOUGIE

------------James Hadley Chase
------------James Hadley Chase
Atelier d'artiste
Atelier d'artiste

EXPOSITIONS SADAUNE

(en fin de visite)

--James Ellroy
--James Ellroy

  Sombres et lumière

---Michael Connelly
---Michael Connelly

  Lumières

  d'ombre

...Harlan Coben OMBRES BLANCHES
...Harlan Coben OMBRES BLANCHES
--La grande fenêtre
--La grande fenêtre

       Cible dans le Noir               

 

--Dernière séance
--Dernière séance

Palette  

 noire  

anche-Palette blanche-Pale 

---L'atelier aux iris
---L'atelier aux iris
---Bandonéon
---Bandonéon

... Pour moi, la mouise s'est instaurée petit à petit, en douce, à la sournoise... (Germain Dufour)

... A certaines heures pâles de la nuit, avec des problèmes d'hommes simplement, des problèmes de mélancolie... 

(Léo Ferré, Richard

Ce roman est dédié à HONFLEUR, ce coeur traversé de mâts, flèches d'amour...

Sur la route "66", personne ne t'attend là-bas, plus d'musiques, bars désertiques, y'a qu'des fantômes que tu n'vois pas.

(Eddy Mitchell, Frenchy)

--- Marilyn Monroe
--- Marilyn Monroe
---Les Sangliers verts
---Les Sangliers verts

Original BD

SANGLIERS VERTS

 Jean-Pierre Mocky

  et Frédéric Dard

--paru dans "dit San-Antonio" de Creet et Gauthier
--paru dans "dit San-Antonio" de Creet et Gauthier

   LAX-RELAX-  RELAX-RE

 ...... Nous nous connaissons bien, entre nous. C'est pour cela qu'il est agréable de   repérer, par l'intermédiaire d'un peintre, quelque chose que nous n'avions pas encore réalisé, et qui est de l'ordre de l'éternité. Le portrait, Roland sadaune s'y est essayé avec bonheur, patience et humilité. Tous ces portraits existent maintenant un peu plus. Grâce à lui, nous existons un peu mieux. Aussi.  (Préface de Jb Pouy, extrait)

Raymond Chandler
Raymond Chandler

  "A nous auteurs on réclame tout le temps de l'action; si nous arrêtons d'y penser nous sommes perdus. Avons-nous un devoir ? Devons-nous faire entrer quelqu'un l'arme au poing ?"  Raymond Chandler, Le Film noir, Hazan.

   Durant des décennies, le Peintre Auteur de Polars joue à la loco dans l'obscurité. En clair, il suit ses voies sans jamais les voir se fondre. Et puis un beau soir, fatigué de cette surdose de rails, il provoque une fusion pour dérailler au grand jour. Alors, fi des a priori et autres images brouillées, Dc. Peinture et Mr. Polar saute sur le ballast et s'enfonce dans la brume, vers le grand nulle part. Toile blanche, page blanche... La peinture au pistolet peut-elle résoudre l'équation du bicéphale ? (Val-d'Oise Editions)

 

        



                                           

                                                                                                       


 

 

 

 

 

 

  A lire !
A lire !


   LIENS-LIENS

Association LéLia, www.lelia95.org

EDITION NUMERIQUE

http://skaediteur.net

----- Mes chroniques ciné sur :
----- Mes chroniques ciné sur :

Polar Cognac, 

http://www.cerclenoir.com/

Claude Le Nocher,

action-suspense.over-blog.com

 

 

  Claude Le Nocher
Claude Le Nocher

Paul Maugendre,

mysterejazz.over-blog.com

Paul Maugendre
Paul Maugendre

 Nouvelle sur :

  polarnoir.net16

----Montigny-les-C.98
----Montigny-les-C.98

 Luis Alfredo,

 www.rayonpolar.com

23 titres chroniqués

----Clin d'Oeil 2009 à Claude Mesplède
----Clin d'Oeil 2009 à Claude Mesplède
---note-douceur (Sylvie S.)
---note-douceur (Sylvie S.)